Confinement et immobilier sur la Côte d’Argent

  • par Votre Agent
  • il y a4 mois
  • COVID-19
  • 1

Enième coup dur pour l’immobilier, déjà en pleine stabilisation à cause du nouveau projet de loi visant à supprimer les avantages fiscaux aux étrangers.

L’arrivée du COVID-19 sur le territoire portugais a été moins spectaculaire en nombre de cas infectés ou décédés grâce au civisme du peuple qui, dès les premières nouvelles de la pandémie sur le territoire, a réagi deux-trois jours avant les mesures mises en place par le gouvernement.

Problème, évidemment pour les touristes et ressortissants étrangers de passage, on reste ou on part? Le blocage des frontières vers l’Espagne ont poussé les derniers à retourner chez eux par les airs.

Toute l’économie se trouve désormais en hibernation car de nombreux secteurs ont dû fermer leurs portes et renvoyer les travailleurs chez eux: nombreux d’entre-eux n’ont pas la possibilité de travailler à domicile.

Récemment, l’état d’urgence a été décrété par le Président de la République jusqu’au 17 avril à 23h59. Il devrait être de nouveau prolongé jusqu’au 1er mai. Le gouvernement a décrété les mesures suivantes pour tout le territoire :

Les citoyens sont invités à rester chez eux et pourront effectuer des déplacements uniquement pour :

Faire les courses de première nécessité ;
Se rendre sur leur lieu de travail lorsque le télétravail n’est pas possible,
Une action de volontariat social ou pour répondre à une offre d’emploi ;
Aller à la pharmacie ou chez le médecin … voir la suite ICI.

Comment puis-je visiter un bien immobilier en ce moment? PAS!

Effectivement, cela va contre les mesures d’état d’urgence instaurées et, au moins jusqu’au 1er mai, il sera difficile de planifier des visites de propriétés à moins d’être déjà présent sur le territoire et dans la même commune d’où se trouverait le bien en vente.

Rien n’empêche de nous contacter et de réserver ‘au crayon’ une visite; nous vous informerons des dates possibles.

Nous restons à votre écoute et seront prêt pour vous accueillir dès la relance des marchés.

Comparer les annonces

Comparer